Nouvelles

  • RÉFORME DE LA CHARTE DE LA LANGUE FRANÇAISE : « PLUSIEURS DE NOS REVENDICATIONS HISTORIQUES ENFIN ENTENDUES », DENIS BOLDUC, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA FTQ

    Denis Bolduc, secrétaire général de la FTQ

    Denis Bolduc, secrétaire général de la FTQ / Photo: Eric Demers

    Montréal, le 13 mai 2021. – Près de 45 ans après l’adoption de la mythique Loi 101, l’État québécois se devait de remettre le dossier linguistique à l’avant-plan pour assurer la pérennité de notre langue commune. La FTQ tient à saluer le dépôt du projet de loi no 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, et se réjouit de la volonté gouvernementale d’assumer par des mesures concrètes le rôle exemplaire que doit jouer l’État dans la promotion du français. La création d’un ministère de la Langue française et du poste de Commissaire à langue française indépendant, nommé par l’Assemblée nationale, ainsi que le renforcement des champs d’action de l’OQLF montre tout le sérieux du gouvernement en matière de promotion et de défense de la langue nationale du Québec.

    Lire la suite ›

  • La Réplique

     

    Colleen Butler | Service des communications

     

    Tout a commencé par une conversation au Comité national du triangle rose du SCFP.

    Partout au pays, des membres LGBTQ2+ du SCFPtravaillaient sur diverses initiatives concernant la diversité sexuelle et de genre, en particulier autour des problèmes rencontrés par les personnes âgées dans le système de santé.

    En Colombie-Britannique, le SCFP et le Syndicat des employés d’hôpitaux (SEH) travaillaient avec des partenaires communautaires à la défense des droits des personnes LGBTQ2+ en matière de vieillissement et de soins. Deux membres du comité faisaient partie du Comité consultatif national des aînés d’Égale, un groupe de défense des personnes LGBTQ2+. D’autres menaient des projets sur la sécurité des travailleurs LGBTQ2+ dans leurs sections locales et leurs divisions.

Haut de la page  ›